Thermomètre : que faut-il savoir ?

Le thermomètre est un appareil gradué en verre contenant un liquide bleu (mercure) ou rouge (alcool). Il sert à mesurer la température ambiante. Son unité de mesure et le degrés Celsius °C ou le Fahrenheit °F.

L’Alcool ou le mercure sont des liquides qui se réchauffent avec l’augmentation de la température, ils augmentent, donc, de volume au niveau de la colonne graduée indiquant ainsi la température environnante.

Quels sont les types de thermomètre ?

Les applications du thermomètre sont nombreuses et diversifiées, on peut l’utiliser :

  • A la maison, afin de réguler le chauffage,
  • Pour mesurer la température corporelle,
  • Pour mesurer la température du four afin de contrôler la cuisson des plats,
  • Et pour vérifier la température des réfrigérateurs.

On retrouve, donc, grossièrement trois types de thermomètre :

  • Le thermomètre au mercure : le mercure, associé à l’azote qui a pour fonction de le maintenir stable, est très sensible à la température. Il se dilate avec l’augmentation de la chaleur et indique donc, la température sur le thermomètre. C’est un outil assez fiable, à condition qu’il soit mis à l’abri du soleil. Mais il faut savoir qu’à présent l’utilisation du mercure est interdite en raison de sa toxicité, il faut alors le remplacer par de l’alcool ou de l’huile de Colza.
  • Le thermomètre de Galilée : c’est un tube allongé contenant un liquide dans lequel flottent des ampoules faites de liquides différents et de couleurs différentes. Ces liquides modifient leur densité avec le changement de température. Il est donc possible de connaitre la température d’un endroit selon l’ampoule flottante. Cet appareil est ancien et, donc, pas très précis.
  • Le thermomètre électronique : c’est le plus précis et le plus récent des thermomètres, il permet de définir la température grâce à une sonde. Le résultat est affiché sur un écran.

Comment bien choisir son thermomètre ?

Les thermomètres, ont tous atteint un niveau de précision très fiable. Cela ne nous empêche pas de réfléchir avant de choisir celui de son bébé.

Mais alors, quels critères doit-on prendre en compte?

  • Le thermomètre oral : il se place en dessous de la langue. C’est un thermomètre assez fiable mais encore faut-il convaincre votre bébé de le garder en bouche. C’est pour cela qu’il est préférable de l’utiliser pour les enfants à partir de 4 ans.
  • Le thermomètre rectal : c’est le plus fiables. Certes, personne n’est emballé par le procédé surtout les petits bébés mais il est doté d’une tige flexible et large qui permet une pénétration en douceur et pas trop en profondeur (ça pourrait être dangereux pour votre bébé).
  • Le thermomètre auriculaire : c’est le plus utilisé par les médecins car il n’est pas traumatisant et reste fiable.
  • Le thermomètre axillaire : c’est le moins fiable de tous, on l’utilise généralement lorsqu’il est impossible d’utiliser un autre modèle.
  • Le thermomètre frontal : le plus récent des thermomètres, il permet de mesurer la température grâce aux rayonnements infrarouges qui captent la chaleur. C’est le plus cher des thermomètres mais il associe facilité d’utilisation et fiabilité.

D'autres enquétes :