Collant : quel type de collants privilégier en hiver ?

Et si on jouait aux charades ? Mon premier est délicat, mon second me couvre, mais laisse transparaître légèrement ma peau, mon troisième épouse parfaitement mon corps. Qui suis-je ?

Difficile non ? Et pourtant c’est tout simple. Toutes les femmes dans ce monde en raffolent. Par an ? Elle en achète une vingtaine si ce n’est plus. Allez, ne faisons plus durer le suspens plus que ça. Il s’agit bien évidemment de collants. Les collants, comme leur nom l’indique, sont des revêtements qui collent à la peau et qui forment comme un filet laissant transparaître légèrement la peau. Par contre, l’un des problèmes les plus récurrents que l’on rencontre lorsque l’on porte des bas, c’est le fait que ces derniers s’effilochent très rapidement, ce qui raccourcit considérablement leur durée de vie, et par conséquent ils ne sont plus bons à être utilisés. Mais alors comment les entretenir ? Comment les garder en bon état ?

Comment éviter que ces collants se déchirent ?

Dans le but d’augmenter la longévité de nos collants, il y a certaines mesures à prendre en compte. Ce sont des gestes simples et pourtant, ils nous sauvent la vie, parmi eux :

  • La qualité des collants achetés : il est important d’acheter des collants de bonne qualité. Par bonne qualité, on sous entend des collants qui sont avec une fibre élastique, qui épouse parfaitement vos courbes et qui est un tant soit peu résistante.
  • Choisissez la bonne taille : vous allez être peut être surprise, mais choisir la bonne taille de collant est primordial. Car plus ces derniers vous irons petits, plus ils s’étireront et plus vous aurez de chances de les déchirer.
  • Bien entretenir vos collants : l’entretien des collants est très important, pour éviter que ces derniers ne s’abîment lors des nettoyages, préférez le nettoyage à froid, à la main avec un savon liquide spécial vêtements fragiles et délicats. Évitez les machines à laver.
  • Déceler les fissurations : on connait toutes cette déchirure qui va des pieds et qui monte jusqu’aux cuisses. Bah sachez que vous pouvez prévenir cette géante béance. Tout simplement, lorsque vous portez vos collants, vérifiez s’il n y a aucune fissure quelque part, et si vous en voyez une, aussi minime qu’elle soit, mettez-y dessus du vernis transparent et laissez sécher. Ce vernis une fois consolidé, évitera de craqueler d’avantage vos collants.

Quel collant pour l’hiver ?

Lorsque les journées froides arrivent, on ne veut pas renoncer aux privilèges des petites robes. Pour cela rien de plus simple, porter des collants, mais pas n’importe quel type. En voici quelques modèles :

  • Des collants semi-opaques : les collants semi-opaques sont des collants qui ont une certaine épaisseur (idéale pour vous protéger du froid) mais qui laisse transparaître votre peau à travers leurs mailles.
  • Des collants bien opaques : ce sont des collants qui ressembleraient presque à des leggings. Ils sont bien épais, vous protègent contre les grandes vagues de froids, par contre ne laissent rien transparaître à travers leurs mailles.