Quel gilet pour jet ski choisir ?

Les amateurs de Jet-Ski savent que le gilet de sauvetage est obligatoire dans la plupart des cas. Il existe toutefois plusieurs types de gilets selon votre poids, votre taille et beaucoup d’autres caractéristiques. Que vous soyez un conducteur professionnel ou un amateur de moto-marine, le choix de votre gilet de sauvetage ne doit pas être pris à la légère car choisir le mauvais type de gilet peut être extrêmement dangereux en cas de chute. Nous allons vous donner dans cet article toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir.

Les types de gilets pour Jet-Ski

Les gilets pour Jet-Ski sont divisés en plusieurs catégories selon leur indice de flottabilité. Il s’agit d’une force mesurée en Newton qui représente la capacité du gilet à vous remonter à la surface. Voici donc les 4 catégories de gilets de sauvetage selon la norme en ISO 12402 :

  • Les gilets avec un degré de flottabilité de 50 newtons.
  • Les gilets avec un degré de flottabilité de 100 newtons.
  • Les gilets avec un degré de flottabilité de 150 newtons.
  • Les gilets avec un degré de flottabilité de 275 newtons.

La première catégorie englobe des gilets « aide à la flottabilité ». Ils ne sont pas considérés comme des gilets de sauvetage car leur indice de flottabilité est assez bas. Ce type n’est absolument pas conseillé aux personnes qui ne savent pas nager car il ne peut pas maintenir leurs têtes hors de l’eau sans leur aide contrairement aux trois autres catégories de gilets. La deuxième catégorie est la norme minimale exigée pour équiper les enfants. Elle n’est convenable que pour les eaux calmes et permet à son porteur de patienter jusqu’à l’arrivée des secours. Cependant, ce type de gilet ne sert pas à grand-chose si la personne porte des vêtements lourds ou bien si elle est totalement inconsciente. La troisième catégorie englobe les gilets qui sont plus adaptés aux mauvais temps (courant fort ou mer agitée). Cependant, ils ne garantissent pas le retournement de l’usager si celui-ci porte des vêtements encombrants. Finalement, le type de gilet pour Jet-Ski avec une flottabilité de 275 Newton est le plus optimal en termes de protection. Il permet le retournement de l’usager qu’il soit inconscient, équipé lourdement et dans les conditions extrêmes.

types de gilets pour Jet-Ski

Comment choisir un bon gilet pour Jet-Ski ?

Après vous avoir présenté chaque type de gilets en détails, vous êtes déjà en mesure de choisir le gilet pour Jet-Ski le plus adapté à vos besoins. Néanmoins, il reste quelques critères à prendre en considération. Il faut d’abord savoir que les normes que nous avons présentées s’appliquent par défaut pour une personne qui pèse 70 Kg. Toutefois, l’efficacité change selon le poids et la taille de l’usager. Par exemple, si un Jet-Skieur pesant 55 kg porte du 110 Newton, la flottabilité équivalente à cela est de 150 Newton. Le tour de taille est également un point essentiel à vérifier sur l’étiquette du produit. En outre, il est même possible de choisir la matière de votre gilet selon vos préférences. En effet, vous pourrez choisir des gilets en mousse qui sont les plus adaptées aux Jet-Skieurs ou bien les gilets gonflables (manuels ou automatiques).

Assurance jet-ski

Assurance jet-ski : faire des sorties en toute sécurité

Le gilet de sauvetage est certes obligatoire, mais ce n’est pas la seule chose auquel il faut penser pour sortir sereinement en mer. L’assurance jet-ski en fait clairement parti. Si vous ne faites pas de compétition et que votre jet-ski est uniquement pour votre loisir, vous pouvez vous assurer ici : https://www.assuranceendirect.com/assurance-jet-ski.html. Bien évidemment, celui qui souscrit l’assurance devra posséder le permis mer et être âgé d’au moins 16 ans. Attention si vous résidez en Corse, à Monaco ou dans les DOM-TOM, vous ne pourrez pas souscrire avec Assurance en Direct, à moins d’avoir accès à une autre adresse de domiciliation dans le cas de résidence secondaire. Dans tous les autres cas, plusieurs formules existent pour coller à vos besoins :

  • assurance au tiers avec garantie civile
  • une couverture supplémentaire pour le vol et l’incendie
  • assurance tous risques

Pour information, l’assurance au tiers commence à 10 euros par mois. Vous aurez déjà une couverture corporelle en cas d’accident. À cela vous pouvez choisir des options supplémentaires comme couvrir la remorque de votre jet-ski. Si vous souscrivez au contrat jet-ski premium, vous pourrez bénéficier d’une assistance dépannage sur le ponton et en mer, et cela 7 jours sur 7 et du lundi au dimanche inclus.