Animaux assurance: que faut-il savoir ?

La possession d’un animal de compagnie peut s’avérer parfois très coûteuse, étant donné que cela implique la nourriture, les équipements, mais aussi les soins.

Un animal est comme un membre de la famille, mais parfois, la facture peut vite grimper lors d’imprévus, ce qui est assez fréquent.

Les dépenses seront inévitables, mais dans certains pays on peut assurer ses animaux de compagnie.

Ce n’est généralement pas obligatoire, mais grâce à cela, ceux qui possèdent des animaux peuvent être plus tranquilles et avoir moins peur des tracas de la vie.

Pourquoi assurer son animal de compagnie ?

Certains préfèrent économiser pour faire face aux imprévus liés à leur animal de compagnie, d’autres en revanche, trouvent plus judicieux d’assurer leurs animaux pour se protéger d’éventuelles dépenses non prévues et limiter les coûts.

Il existe deux types d’assurances pour animaux :

  • Les assurances santé : qui couvrent les visites chez le vétérinaire, l’hospitalisation, les opérations chirurgicales dans le cas où l’animal souffre de problèmes de santé, ou qu’il est victime d’un accident, en cas de stérilisation ou de mise à bas qui nécessite une césarienne.
  • Les assurances qui protègent le propriétaire de l’animal : dans le cas où l’animal causerait des dégâts à autrui, à titre d’exemple: mordre quelqu’un si l’animal en question est un chien, même si ce dernier s’est échappé de son domicile, le propriétaire de l’animal est tenu pour responsable de l’incident. Cette assurance vise à protéger le propriétaire dans ce genre de situations, et elle est parfois obligatoire lors de la possession d’un chien dangereux, par exemple.

La cotisation est généralement calculée en fonction de la race de l’animal, de son âge, mais aussi de son état de santé. Si l’animal se fait vieux, par exemple, il se pourrait qu’on ne puisse pas l’assurer.

Il existe des assurances qui prennent en compte la race de l’animal pour s’adapter aux types de soins dont il a besoin selon les maladies fréquentes chez ce dernier.

Points à vérifier avant de prendre une assurance.

Avant de souscrire à une assurance, il y a certains points qu’il va falloir prendre en compte et étudier, pour ne pas faire de dépenses inutiles.

  • Bien lire les clauses d’exclusion : certaines maladies héréditaires ou chroniques, comme l’insuffisance rénale et l’arthrose, ne sont parfois pas prises en charge.
  • Vérifier les plafonds de remboursement : ils varient en fonction de l’assureur, et de la formule choisie par le propriétaire.
  • Privilégier les assureurs déjà connus, et demander à son vétérinaire des renseignements et des conseils sur le sujet.
  • Établir un budget selon les moyens, les besoins et essayer d’évaluer les dépenses.
  • Comparer les offres de plusieurs assureurs, et bien choisir selon son cas.

D'autres enquétes :